alan stivell forum officiel Index du Forum

alan stivell forum officiel
poser vos questions, mettez des commentaires / ask questions about alan stivell, make comments about his work

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

à propos d'une interview de Glenmor.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     alan stivell forum officiel Index du Forum -> Forum 1 -> débattre / breutaat / debate
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 22/08/2010 17:15:52    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor. Répondre en citant

Bonjour, je viens de passer une partie de l'après-midi à lire un entretien avec Glenmor datant de 1986, que j'ai trouvé sur le net. J'ai retenu beaucoup de choses, trop d'ailleurs pour pouvoir en parler autant que je le voudrai. Mais ce que j'ai surtout noté, c'est cette phrase de Glenmor "Je te garantie qu’on serait bien plus heureux sur terre sans religion." Son caractère plutôt anticlérical est bien connu, notamment dans certaines de ses chansons. Pour ce qui est des romans je ne sais pas, je n'en ai encore jamais lu. Mais de tels propos devaient tout de même faire du bruit à l'époque, quand on sait que la Bretagne est très liée à la religion. Pourtant Glenmor a été en quelque sorte le symbole d'une Bretagne des années 50-60 (je ne sais pas exactement à quel moment il a commencé à chanter). Comment expliquer qu'au sein d'une même ethnie, des gens soient "pour" la religion, et que d'autres soient "contre", sachant qu'au final tous ont la même culture bretonne ?

Autre point, vers la fin de l'entretien :
"Les gens qui ne travaillent que pour des mythes sont dangeureux. Cela devient une sorte de religion. Quand j’entends parler de la Celtie, je ne suis pas d’accord. Que l’on utilise ce terme en langage poétique, passe ... Je l’ai dit à Alan Stivell :
- tu parles de la Celtie comme si nous n’étions que d’un seul pays ...
- il faudrait qu’on le soit !
Je dis non ! Il y a autant de différence entre un Irlandais et un Breton qu’entre un Corse et un Breton. Ca n’a rien à voir."
Pouvez-vous, Alan m'éclairer un peu sur cette divergence de point de vue entre vous et Glenmor ?
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/08/2010 17:15:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
cimsam



Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 69

MessagePosté le: 23/08/2010 02:17:01    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor. Répondre en citant

Ah Glenmor,

L'auteur d'une certaine "Prière d'un athée". Je l'ai entendu, dans une vidéo, parler de Dieu. Et dans son merveilleux roman, la Septième Mort, Lug est bien présent. Je crois savoir que Glenmor a été au séminaire, il a failli devenir prêtre. Puis il a étudié la philosophie. Il en a peut-être voulu au clergé d'avoir tenté de le "récupérer", parce qu'il était issu d'une famille pauvre.
Je suppose que quand il fustige la religion, c'est pour attaquer l'institution autour de celle-ci, et non sa spiritualité.

Ce sujet de Loarwenn  me renvoie à un recueil publié après la disparition du barde : Terre insoumise aux yeux de mer. On y retrouve un large éventail de personnalités s'exprimant sur Glenmor. Par exemple, un Youenn Gwernig très franc reconnaissant, si je me souviens bien, n'être pas trop fan de la poésie de Milig (moi j'aime beaucoup !), en tout cas aux antipodes de ses idées politiques. Le témoignage extrait de ce recueil qu'il faut mentionner ici est bien entendu celui d'Alan, dans lequel il évoque ses discussions sur la Bretagne et son avenir avec l'auteur de Kan Bale Lu Poblek Breizh : plutôt d'accord, avec quelques divergences (si j'ai bien compris l'article) : Glenmor ne voyant pas le cas de la Bretagne différent de celui des autres provinces françaises ; Alan se référant plutôt aux autres pays celtiques.

Toujours dans ce document, Alan semble parler avec émotion d'une chanson particulière, dont le titre rejoint la question de Loarwenn : Ô Keltia.

Pour ceux qui ne liront jamais l'entrevue dans son intégralité, je me permets d'en recopier la fin (en fait l'une des dernières questions):

Yves Quentel : Enregistrer un jour une chanson de Glenmor, maintenant, tu pourrais le faire ?
Alan Stivell : J'espère un jour oui...

ça va faire 15 ans qu'on attend Wink !!!

A galon,
Revenir en haut
alan
Administrateur


Inscrit le: 08 Avr 2006
Messages: 3 390

MessagePosté le: 23/08/2010 12:29:00    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor. Répondre en citant

Il suffit de lire ce que j'écris moi, ici par exemple, et non un propos déformé, mal compris par un journaliste (peut-être par Glenmor, mais je ne pense pas) pour voir que je ne dis jamais que la Celtie est un seul pays! Peut-être pourrait-on sortir une phrase incomplète de ce genre dans un propos que j'aurais tenu à l'age de 12 ans.

Reprendre une chanson de Glenmor, ça me plairait bien. Mais le plus urgent est de créer. J'aurais trouvé dommage que Glenmor n'écrive pas certaines de ses pièces maitresses pour interpréter des chansons de quelqu'un d'autre. Des envies aussi interessantes les unes que les autres, j'en ai beaucoup qu'une seule vie ne suffira pas à réaliser.
_________________
www.alan-stivell.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Henri



Inscrit le: 06 Aoû 2006
Messages: 163
Localisation: Cambridge UK

MessagePosté le: 30/08/2010 17:39:32    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor. Répondre en citant

Decouvrant ce post a propos de Glenmor, j'ai lu il y a longtemps a son sujet un interview, ou il disait entre autre qu'il croyait en Dieu, ajouter "je prefere croire en Dieu, ne serait-ce que pour le maudire!"
Je pense que je rejoindrais Cimsam: Glenmor etait certainement plus anticlerical et contre l'institution que contre une forme de spiritualite personnelle.
Il n'etait pas le seul dans ce cas. Brassens avait parfois des positions similaires, pretendant qu'il"avait choisi de ne pas croire en Dieu", tout en y faisant de regulieres references dans ses chansons.
_________________
par dela les portes du visible
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alan
Administrateur


Inscrit le: 08 Avr 2006
Messages: 3 390

MessagePosté le: 31/08/2010 13:57:30    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor. Répondre en citant

je crois que Glenmor était bien croyant. Je pense même que sa pensée bretonne ne l'avait pas éloigné fondamentalement du catholicisme. Il le restait simplement d'un peu loin, avec quelques doutes.
_________________
www.alan-stivell.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
jacnomad
Invité





MessagePosté le: 03/02/2011 00:16:12    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor. Répondre en citant

cimsam a écrit:
Ah Glenmor, L'auteur d'une certaine "Prière d'un athée". Je l'ai entendu, dans une vidéo, parler de Dieu.


Et que dire de "Dieu est noir !" de Katell...

Et aussi que la 7ème mort est son oeuvre de Barde. Et que quand il fut fait barde, il n'était pas question de chrétienté ! Je crois que, comme X. Grall, il n'a pas réussi à choisir, même s'il a été plus loin dans sa queste des origines.

Alan Stivell, un petit mot pour vous remercier d'avoir enregistré la première partie de Tremañ an Inis, oeuvre que j'ai mis du temps à apprécier, mais dont je ne me passerais plus maintenant.

A wir galon

Jacnomad
Revenir en haut
alan
Administrateur


Inscrit le: 08 Avr 2006
Messages: 3 390

MessagePosté le: 03/02/2011 17:04:41    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor. Répondre en citant

pour moi Glenmor était plutôt anti-clérical, mais il n'a pas refusé (à ma connaissance) que ses funérailles (ni son mariage d'ailleurs) soient catholiques.
Sa métaphysique englobait christianisme et celtisme.

Pour ma part, je suis plus éloigné que lui du catholicisme. Je respecte cette partie de moi-même et ne peux nier être en partie formé par cette éducation. En même temps, je ne suis plus ni catholique, ni chrétien depuis bien des années. Par contre, je reste déiste.
_________________
www.alan-stivell.com


Dernière édition par alan le 04/02/2011 10:58:32; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 03/02/2011 17:29:45    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor. Répondre en citant

Ce que j'en sais se limite bien sûr à ce que j'ai lu... Mais il semblerait que Glenmor ait été en effet anti-clérical, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir sa spiritualité... Ce qu'il fustigeait en fait, c'était surtout les grands mouvements de masse de la religion. Pour lui la croyance devait être intime et ne devait pas se crier sur tous les toits.
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/07/2017 08:51:31    Sujet du message: à propos d'une interview de Glenmor.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     alan stivell forum officiel Index du Forum -> Forum 1 -> débattre / breutaat / debate Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com