Alan Stivell - Forum officiel Index du Forum

Alan Stivell - Forum officiel
Poser vos questions, mettez des commentaires / Ask questions about Alan Stivell, make comments about his work

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

quel intérêt de tuer la culture bretonne ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Alan Stivell - Forum officiel Index du Forum -> Forum 1 -> débattre / breutaat / debate
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gaëlz



Inscrit le: 25 Oct 2010
Messages: 29
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: 24/11/2010 04:00:18    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

bonsoir à tous,

Je me demandais quels intérêts avait la france d'éradiquer la culture Bretonne et le pays Bretagne !

En repensant à la cause tibétaine, le génocide de la culture tibétaine j'ai eu ma réponse.
La Chine éradique la culture tibétaine en interdisant aux enfants de parler tibétains à l'école et en leur apprenant le chinois...

même schémas!

en revanche je sais que la chine à envahit le tibet en 1959 pour des raisons géographiques! les hauts plateaux tibétains, les sources des grands fleuves chinois.
et des raisons économiques car les richesse sont très importantes, des mines d'uranium, d'immense ressources de bois.
et de l'espace.

Donc il me semble finalement rassurant de savoir que ce n'est qu'un principe économique et géographique qui fait que la France éradique la bretagne.

je veux dire par la qu'il n'y a pas de notion rasciste.

Que la Bretagne cesse de rapporter de l'argent à la France et la france cessera de vouloir de la Bretagne !?
_________________
"An douar zo koz med n'eo ket sod"
"La terre est vieille mais elle n'est pas folle"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/11/2010 04:00:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 24/11/2010 10:36:28    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

Pas forcément non, et puis tous les organismes français qui sont implantés en Bretagne ne cesseront à priori jamais de rapporter des richesses à la France. La Bretagne pourrait même en rapporter beaucoup plus, si la France ne figeait pas la quasi totalité de ses ports... Alors personnellement je ne pense pas que ce soit une question d'argent, du moins pas uniquement. Je pense plutôt à une certaine volonté d'assimilation des cultures. Ou même, à l'époque des rois, une volonté d'agrandir le territoire français, au détriment des autres peuples. Selon la logique jacobine, ce qui fait partie du territoire français doit être français. On ne garde que quelques différences, histoire de dire "la France est multiple", mais les peuples ayant leur culture propre ne servent plus qu'à offrir un paysage de diversité, sans avoir officiellement le droit d'exister. Je ne crois donc pas qu'il y ait du racisme ethnique là-dessous, par contre un racisme culturel, c'est certain. Enfin, c'est mon avis...
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
Tiligne
Invité





MessagePosté le: 24/11/2010 11:02:06    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

"la France est multiple"

Ah bon? Je croyais la République UNE ET INDIVISIBLE3.

C'est la base même de la constitution? Tant que cette formue existera il n'y aura rien à attendre...
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 24/11/2010 11:41:40    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

On m'a souvent dit que la France était multiple tout en étant unique et que toutes les identités pouvaient se réunir SOUS l'identité française... En gros la France tient sous sa coupe des cultures qui ne sont historiquement pas les siennes, mais il parait qu'il "vaut mieux être unis que chercher à récupérer chacun son identité". Je trouve ce genre de discours vraiment exécrable. Il faudrait qu'on renonce à nos identités et qu'on accepte l'imposition de celle que l'on dit "nationale" sous prétexte qu'il faut être solidaires ? Pourquoi on ne pourrait pas être solidaires en étant bretons, basques, corses, occitans ?
Voila, la "France est multiple" soi-disant, mais on a tous l'obligation d'être français.
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
Tiligne
Invité





MessagePosté le: 24/11/2010 12:26:36    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

Nous soufrons tous d'un déficit d'informations. Non seulemrnt sur nous-même mais également sur les autres et sur la manière dont les autres nous voient dans el racisme "Franco-Français" qui nous entoure;... Nous ne connaissons que ce qui nous été appris par l'école et les "passages choisis" par cette dernière pour nous.
Voici ce qu'on trouve dans les lectures de "La géographie du épartement du Finistère" - par L. Logès Librairie Le Goaziou - Quimper - livre au programme de l'éducation nationale dans les années d'après guerre. Je cite:
"Le breton a longtemps fait, au milieu de la civilisation moderne, figure d'arriéré. So nhorloge, de l'avis commun retradait....

Plus loin, dans le même livre: Page 12 -

Le paysan breton:

La Bretagne, pays de la mer sauvage, des landes brumeuses, des durs granits a marqué son empreinte sur les hommes qui y vivent. C'est elle qui a donné aux bretons la volonté tenace, l'esprit énergique et rêveur, le fatalisme superstitieux, qui les caractérisent.
Le paysan breton est un travailleur infatigable. Il a l'amour de l'extrême poussé au plus haut degré. Absorbé tout entier par sa besogne journalière, il lit peu. Un journal hebdomadaire lui donne les nouvelles locales. La politique ne l'intéresse guère. Très attché à sa relgion, i ne manquera jamais la messe, mais après l'office religieux, il visitera les débits et souvent y boira plus que de raison. Très économe, parfois même avare, son bonheur sra d'accumulerles écus au fnd de sa vieille armoire de chêne; il ne touchera au pécule péniblement amassé que pour aggrandir ou améliorer sa ferme. Défiant envers le citadin, et même envers ses voisins, il s'attarde dans de vaines discussions, ne livre pas sa pensée dans la crainte d'être dupe......

Pour le marin breton, je cite:

Si la pêche donne, on fera bombance, on ne pensera guère que la mauvaise saison doit venir.....'habitude du danger l'a rendu insouciant, imprévoyant aussi.Sa famille pass souvent de l'abondance au dénûment le plus complet. ... Il rosquerai sa vie pour se porter au secours des naufragés, ne songeant même pas que sa mort priveraitdu gagne-pain sa femme et ses enfants...

===============

Les quatre vents de l'sprit ont don eu le caprice de souffler sur tout l'hexagone.... sauf chez nous...

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Ceci n'est rien, je vous engage à lire " La vendée" dans
"93 de V.Hugo"... On y trouve tout dans deux ou trois pages dont le fameux "Parler breton, parler une langue morte, c'est faire habiter une tombe à sa pensée..."



Je ne vais pas plus loin...... C'est inutile.....
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 24/11/2010 14:31:33    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

C'est vrai que même encore aujourd'hui, et à mon avis pour encore un long moment, Victor Hugo est un de ces "grands hommes" dont il faut enseigner l'oeuvre à l'école.

Un "auteur classique" qui disait entre autre :

" Subis ton élargissement fatal et sublime, ô ma patrie, et de même qu’Athènes est devenue la Grèce, de même que Rome est devenue la chrétienté, toi, France, deviens le monde. "

" Rendons-nous compte que la France n’est pas une patrie comme une autre ; qu’elle est le moteur du progrès, l’organisme de la civilisation, le pilier de l’ensemble humain et que, lorsqu’elle fléchit, tout s’écroule. "

" Hommes de Paris, c'est avec une émotion profonde que je vous parle ; Vous êtes les initiateurs du progrès. Vous êtes le peuple des peuples. Après avoir repoussé l'invasion militaire, qui est la barbarie, vous allez accepter chez vous et porter chez les autres l'invasion industrielle, qui est la civilisation. "

" La destinée de la France fait partie de l'avenir humain. Depuis trois siècles la lumière du monde est française. Le monde ne changera pas de flambeau. "

" Refaire une Afrique nouvelle, rendre la vieille Afrique maniable à la civilisation, tel est le problème. L'Europe le résoudra. Allez, Peuples ! emparez-vous de cette terre. Prenez là. A qui ? à personne. Prenez cette terre à Dieu. Dieu donne la terre aux hommes, Dieu offre l'Afrique à l'Europe. Prenez-la. "

" Que serait l'Afrique sans les blancs ? Rien ; un bloc de sable ; la nuit ; la paralysie ; des paysages lunaires. L'Afrique n'existe que parce que l'homme blanc l'a touchée. "


C'est assez choquant et j'ai du mal à concevoir que Hugo et d'autres soient montrés comme étant les maîtres de la littérature française... Dans quel but cela est-il encore et toujours maintenu ?
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
alan
Administrateur


Inscrit le: 08 Avr 2006
Messages: 3 599

MessagePosté le: 24/11/2010 19:42:27    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

il faut distinguer les oeuvres et les idées. De très grands écrivains et poètes ont des idées discutables ou exécrables, et peuvent l'être aussi dans leur vie quotidienne. On ne peut juger tout en bloc.

La France, à travers ses dirigeants (les exceptions sont bien rares), est mue par le réflexe animal le plus basique et primaire: un instinct où la survie se comprend avant tout par l'élimination de l'autre, perçu comme concurrent. L'autre risque de le bouffer ou lui prendre au moins sa bouffe. Donc le simple réflexe d'agrandir autant que possible son territoire, éliminer ses concurrents/adversaires/voisins.
L'instinct français est d'éliminer la Bretagne. Certains arrivent à dépasser ou atténuer cet instinct, heureusement. Ceci plutôt quand un rapport de force nouveau les y oblige. Et aussi grâce au regard et au jugement de tiers, européens ou autres.
_________________
www.alan-stivell.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
stéphan lemoigne



Inscrit le: 10 Déc 2007
Messages: 1 232
Localisation: calvados

MessagePosté le: 24/11/2010 19:55:16    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

Il y a effectivement des choses assez surprenantes... On peut néanmoins aimer sa littérature qui est splendide. Un truc qui m'a toujours choqué chez Hugo, c'est son admiration pour Napoléon Ier (d'ailleurs il a dû s'exiler à Jersey pour échapper à Napoléon III qu'il avait surnommé Napoléon le Petit). Cela étant dit, l'époque n'était pas la même, il faut je crois s'abstenir de juger avec notre contexte à nous. Si nous avions vécu à cette époque, il y a fort à parier qu'on aurait trouvé la colonisation à peu près normale. J'espère que non, mais je ne mettrais pas ma main à couper (en plus c'est gênant pour jouer de la musique).
_________________
stéphan
Revenir en haut
Tiligne
Invité





MessagePosté le: 24/11/2010 20:23:57    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

LLittérature splendide?

Question à Paul Valéry: Quel est le plus grand poête français?
Réponse de P. Valéry: V.Hugo... Hélas!

Et il y a de quoi. C'est le type parfait de celui qui, comme on dit, a "bouffé à tous les rateliers".....Rappelon qu'il a fait campagne pour ... Le futur Napoléon II et qu'il s'est exilé de son propre chef... De la grandiloquence... Comme l'a dit un autre académicienn contemporain. "HUgo parle souvent de la mer. Rien d'étonnant . Toute son œuvre n'est qu'un océan de verbes et de mots...
Revenir en haut
stéphan lemoigne



Inscrit le: 10 Déc 2007
Messages: 1 232
Localisation: calvados

MessagePosté le: 24/11/2010 21:48:16    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

On aime ou on n'aime pas ; je ne suis pas fan des grands auteurs "imposés", mais je ne pense pas qu'on puisse accuser Hugo de verbiage. C'est comme en musique, ça dépend des goûts. Maintenant, un grand auteur, grand musicien, grand cuisinier, grand n'importe quoi, peut être le dernier des s....ds. Et cet aspect me gêne, disons me gênerait davantage si la personne vivait encore; de toute façon, il n'y a plus rien à faire maintenant le concernant. On apprécie d'aimer "la personne entière" pour ce qu'elle fait et pour ce qu'elle est. C'est ainsi que je trouve que toi, Alan tu es un véritable ambassadeur de la culture bretonne, pour ce que tu fais et ce que tu es.
_________________
stéphan
Revenir en haut
colin



Inscrit le: 23 Juil 2010
Messages: 207
Localisation: Haùtt-Bertaèyn

MessagePosté le: 24/11/2010 23:38:40    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

"Toute son œuvre n'est qu'un océan de verbes et de mots..."
excellent ! c'est de vous Tiligne ?
d'un autre coté écrire Les misérables sans un seul verbe ni sans un seul mot, ce serait pas banal reconnaisssez-le
Revenir en haut
colin



Inscrit le: 23 Juil 2010
Messages: 207
Localisation: Haùtt-Bertaèyn

MessagePosté le: 24/11/2010 23:41:35    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

"Je voudrais n'être pas Breton pour pouvoir dire
Que je te choisis, Bretagne, et que, dans ton martyre,
Je te proclame, toi que ronge le vautour,
Ma patrie et ma gloire et mon unique amour !"

tous les nationalistes sont un peu les mêmes, pompiers
Revenir en haut
Tiligne
Invité





MessagePosté le: 24/11/2010 23:55:14    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

Amusons nous avec Victor Hugo. Examinons une phrase de la "Légende des siècles" (La conscience : L'œil était dans la tombe....)

Il réveilla son fils dormant, sa femme lasse
Et se remit à fuir, sinistre dans l'espace.

"Il" ( c'est Cain)

En breton, le dormant serait de trop car, en principe on ne
réveille pas quelqu'un d'éveillé.....

Dire dihuni a reas e vab o kousked serait donc ridicule...
Dihuni a reas e vab serait suffisant
Dihuni a reas e vab hag e wreg skeiz maro ( là la femme dort)
Ha tristiig meurbed e sachjont o skasou ganto (à ils s'en vont tous les trois...

Mais après, il réveille sa femme lasse qui ne dort pas...
C'est assez bizarre. Mais çà le devient davantage quand il poursuit : se remit et non se remirent car là, on se demnde pourquoi il a réveillé un endormi et éveillé pour s'en aller seul !

De la grandiloquence....

Un océan de verbe et de mots.... J'ai précisé que la phrase était d'un académicien contemporain. Elle se trouve dans la préface d'un des "93" en livre de poche des années 80 il me semble
Revenir en haut
gaëlz



Inscrit le: 25 Oct 2010
Messages: 29
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: 25/11/2010 02:35:07    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

pour reprendre le terme de Loarwenn "une volonté d'agrandir le territoire français"

sans doute ! et qu'est ce qui fait naitre cette volonté ?
je choisi d'aggrandir mon territoire pour les richesses qu'ils vont m'apporter.
enfin c'est mon avis.

pour reprendre ce que vous dîtes Alan:
"un instinct où la survie se comprend avant tout par l'élimination de l'autre, perçu comme concurrent."

Pour moi c'est assez logique comme peur. J'ai peur de manqué, d'être détruit, de ne plus exister, j'envahit l'autre et je vais mieux!
car cela m'apporte richesses
mouais pourquoi pas,
"L'instinct français est d'éliminer la Bretagne."

selon vous Alan, croyez vous possible que cet instinct français perdure éternellement?

Car si la réponse est oui alors la lutte entre bretagne et france sera éternelle.
et par conséquence, cela ne sers à rien de donner à manger de la bretagne à cet instinct Français.
pour l'anéantir, il faut anéantir la bretagne OU il faut lui donner autre chose que de la culture bretonne à manger.

Mais quoi ?!

la cessation de la peur ?

_________________
"An douar zo koz med n'eo ket sod"
"La terre est vieille mais elle n'est pas folle"
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 25/11/2010 07:52:29    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ? Répondre en citant

Ne pas oublier que cette volonté de la part de la France n'a pas touché que la Bretagne. Ce que je me demande, c'est si TOUS les peuples qui ont été asservis par la France pourront un jour retrouver la liberté. A priori, on pourrait penser que si on y arrive pour un, on y arrivera pour les autres. Mais rien est vraiment gagné d'avance...
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 14/11/2018 01:27:42    Sujet du message: quel intérêt de tuer la culture bretonne ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Alan Stivell - Forum officiel Index du Forum -> Forum 1 -> débattre / breutaat / debate Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com