alan stivell forum officiel Index du Forum

alan stivell forum officiel
poser vos questions, mettez des commentaires / ask questions about alan stivell, make comments about his work

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

mots bretons
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     alan stivell forum officiel Index du Forum -> Forum 1 -> débattre / breutaat / debate
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 13/11/2010 20:45:04    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

Demat d'an holl

J'aurai une question à poser à Alan ainsi qu'à tous les bretonnants : j'aimerai avoir une liste exhaustive des mots bretons n'ayant pas d'équivalents en français...

Il me semble qu'il y a Sarac'h (mot que je connais grâce à l'album éponyme de Denez Prigent), qui signifie à peu près "bruissement du vent dans les feuilles", mais je voudrai en connaître d'autres, si possible...

Merci beaucoup !
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/11/2010 20:45:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lokmazhe



Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 86
Localisation: Bro Dreger

MessagePosté le: 13/11/2010 21:17:01    Sujet du message: Glas Répondre en citant

Salud dit,

il y a, entre autres, l'adjectif "glas" qui signifie bleu, mais aussi vert, gris...
Toutes les couleurs de la nature et surtout toute la palette de couleur de la mer!

Il en en va de même pour toutes les autres langues celtiques.
_________________
"Non" ha "Oui"... galleg zo en ti!
Revenir en haut
alan
Administrateur


Inscrit le: 08 Avr 2006
Messages: 3 390

MessagePosté le: 14/11/2010 19:44:52    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

je pense tout de suite au mot "Den" pour "personne humaine". Il pourrait se traduire par le substantif "humain", mais ce terme est évité au profit de "homme" avec sa signification machiste. Le français n'a, au moins en pratique, pas de mot pour "Den".,
"Den" est aussi un terme panceltique.

Je peux ajouter "Kêr", concept qui fusionne l'idée anglaise de "home" (chez soi) et celle du lieu habité par la famille et les voisins, donc pas "la maison".  Même s'il se réduit souvent à l'idée de village ou ville, ces mots ne traduisent pas le sens de base pour "Kêr".
_________________
www.alan-stivell.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tiligne
Invité





MessagePosté le: 22/11/2010 18:07:52    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

Je ne vois pas l'intêret d'une telle liste. Les langues étant toutes égales, elles doivent permettre une compréhension totale entre tous ses locuteurs. L'absence d'un mot d'une langue dans une autre provient du fait de sa non utilité dans cette langue. Le mot "notaire" n'existe pas en anglais car la gestion immobilière est complétement différente en Grand-Bretagne que dans l'hexagone.......... Je n'ai jamais entendu parle r de problèmes insurmontables de traduction...
Il me semble d'ailleurs, sans être sûr, que c'est cette situation qui a motivé, en grande partie la parution du "Catholicon"...
Il a aussi des différences de civilisation. Le mot biniou est-il français ou... breton....On ne joue pas du biniou partout.. Et les échanges entre langues.... Téléfon ou Pellgomz????
La pénétration d'un vocabulaire dans l'autre.....
Personnellement il me semble qu'il n'existe que quatre mots français qui n'ont
pas d'équivalent en breton......
Ces mots sont: Bonjour - Madame - Monsieur - et Merci....
On y a suppléé en "breton moderne.Je ne suis pas sûr que ce soit une réussite.......

Voici comment on peut encore entenndre dire "Bonjour" par chez moi....

Mond a ra mad mad? - Disteñget.
Penaoz emañ ar bed ganit? - N'eo ket fall.
Penaoz e tro ar rod ganit? - Ne dro ket fall.
Penaoz ema kont ganit? N'ema ket ket fall.
Mad an traou? - Madig a-walh.

et d'autres.....

sans compter les "salées".

"Sevel a ra dit?" - O Ya! ha prest on d'e lakaad dit!
"Penaoz e kan da hrill" (skrill)? - Brao kenañ! dreist-oll pa vez e-barz an toull!

Nous sommes loins du "Démat" - Une recherche des formules consacrées me semble plus utiles que d'établir
des diffrénces qui, à mon sens, ne ménet à rien....

Une recherche des formules "consacrées"
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 22/11/2010 19:26:30    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

Ah mais la liste que je demande n'aura pas vraiment d'utilité. C'est juste pour avoir quelques exemples pour répondre à certaines personnes qui se moquent de la langue bretonne en disant que c'est une langue beaucoup plus pauvre que le français, et que nous n'avons pas de mots pour dire télévision ou briquet... Je souhaitais juste donner quelques exemples de mots bretons n'ayant pas de correspondance en français, afin de justement faire comprendre que toutes les langues sont différentes, notamment au niveau du vocabulaire, et que ces différences sont une richesse.
En tout cas merci beaucoup pour vos exemples.
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
Tiligne
Invité





MessagePosté le: 22/11/2010 20:25:45    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

De telles personnes qui, de toute évidence, ignorent ce qu'est un dictionnaire méritent-elles qu'on perde son temps avec eux.....

La France n'a pas de culture! elle n'a qu'une instruction d'état programmée par un ministère dit " d'éducation nationale".... qui fabrique des citoyens formatés.... Il y a mieux à faire que de dialoooguer avec eux...
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 22/11/2010 22:46:15    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

Exact. Mais je pars du principe que c'est surtout en dialoguant avec des gens qui ont un avis différent qu'on peut le mieux défendre sa cause. Après est-ce que c'est utile, je ne pense pas vraiment moi non plus. Mais j'aime bien le faire, de temps en temps. Même si souvent je désespère un peu quand je lis certaines choses... mais bon c'est un autre débat.
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
colin



Inscrit le: 23 Juil 2010
Messages: 207
Localisation: Haùtt-Bertaèyn

MessagePosté le: 23/11/2010 09:13:05    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

"La france n'a pas de culture" je ne suis pas sûr qu'en étant excessif on ne se décrédibilise pas
il n'y a pas lieu d'opposer les identités, elles sont multiples, les cultures se mêlent, se métissent...
On peut sans fin discuter sur l'identité française, existe t-elle ? La france une nation ? Une culture ?
mais dans ce cas on doit avoir le courage de garder les mêmes interrogations sur la Bretagne. La Bretagne, une culture ? Une nation ? l'identité bretonne ?
Revenir en haut
Tiligne
Invité





MessagePosté le: 23/11/2010 10:10:43    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

La culture, c'est le pouvoir émissif d'un peuple qui, partant de la base, montre vers les différentes parties de la population pour atteindre les "intellectuels" qui transforment
cette émission fertile de façon plus complète avant de la faire retomber en "arrosage en pluie" sur le peulpe d'où elle est partie. C'est un courant de convexion continu. Un cycle.
Pour en donner une image concrète, c'est l'historiette de la veillée transformée en conte puis en légende avant de devenir conte musical puis ballet classique. On peut remarquer, au passage, que le ballet classique est la forme la plus haute de la culture populaire.. Ceux qui ont vu "Gisèle" ou "Les Sylphides" trouveront là un image concrète
maintenant accaparée par les snobs aux seuls usages de la bourgeoisie...

Cet échange avec le peuple n'existe pas en France. Le lien a été rompu par volonté politique d'un alignement dit citoyen sur Paris. Rappelez vous Malraux; ministe de la culture.... "La province devra savoir sous quinze jours ce qui se fait dans la capitale".... Quant au ministre actuel de la culture, il a été d'une clarté éblouissante à l'égard des "provinces"...
L'identité française? Question: Quel est le costume national français. J'en vois deux: Le sans culotte armé de sa pique dont on trouve l'image dans tous les livres d'histoire ou alors le CRS casqué qui met la provnce en ordre quand celle-ci bouge un peu trop.
L'influence cuturelle française dans le monde, issue de la marche vers le pouvoir absolu et la royauté de droit divin qui a pu servir de modèle aux autres nations européennes désireuses de suivre le même chemin, il y quelques siècles a vécu. Nous sommes sous-informés en ce domaine. Dans toute l'Amérique actuelle, ou presque, le français est appelé la "langue inutile"...
Opposer les identités? C'est à nous qu'on impose une identité qui n'est pas la nôtre et avec tellement de force que certains, et non des moindres, n'hésitent pas à parler de génocide culturel...
Quand on croit que "les champs Elysées " sont "la plus belle avenue du monde et qu'on est incapable de savoir le sens de a plupart des noms de lieux de Basse-Bretagne, il y a de quoi se poser de sérieuses questions sur un système qui a conduit à ce résultat. On lui donne un nom, dont il est fier d'ailleurs et que beaucoup revendiquent vivement: Le Jacobinisme c'est à dire une forme élémentaire de fascisme.
L'interrogation majeure sur la Bretagne est, peut - être, celle-ci: Devons nous accepter de continuer à nous acheminer vers une populace qui n'a pa de figure et qui n'a pas de nom ou partir à la reconquête d'un vrai peuple...
Ce qu'on appelle culture française ne constitue qu'un ensemble de noms triés sur le volet et classés par périodes selon un programme bien établi servant de cadre à une "identité" formée sur un programme scolaire que viendront renforcer les médias.....
Je regrette. Je ne ferais famais partie de ce système ....Répondre aux contradicteurs stériles imbus de leur non-savoir? Il n' y a qu'une réponse à leur faire:
"Comment voulez vous que je vous l'explique? Vous avez coupé la langue dans la bouche de nos mères. Et quant à vous, on vous a mis des œillères..."
Il nous reste nos oreilles, nos yeux, notre volonté d'appendre et aussi la comparaison de ce que nous offre les exemples français dans tous les domaines....
Débarrassez vous de cette peau d'âne le plus vite possible. Vous en savez assez.
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 23/11/2010 11:43:07    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

Paris est devenue un modèle en tout, et c'est regrettable. Comme le chantait Glenmor "Vous dites France pour déodorer la pestilence d'une poubelle lutécienne"... Lorsque j'entends dans un film américain ou autre une phrase du genre : "La France ? Génial j'adorerai voir Paris !", je me taperai bien la tête contre les murs. Peu importe le film, dès qu'il s'agit d'une ville française c'est irrémédiablement Paris. La ville du romantisme, la plus belle ville de France, patati et patata...
Ah et puis récemment, dans une série américaine, j'ai entendu une bonne dizaine de fois une insulte particulière... Un des personnages en insultait d'autres de "joueurs (ou joueuses) de biniou"... Je ne sais si cela vient de la version originale ou du doublage en français. Mais je trouve ça plutôt déplorable.
Je suis également en train de "m'embrouiller" avec un bon ami que je connais depuis le lycée (tout juste 5 ans mais bon...), et qui a une toute autre vision de la France que moi. Pour lui la France est le pays de l'égalité et il faut arrêter de la critiquer car on serait certainement moins heureux ailleurs. Pour moi... bon, pas la peine de vous faire un dessin, je pense que vous aurez compris. Le soucis, c'est qu'il n'accepte pas ma vision des choses. Tout comme la plupart des français avec qui j'ai pu en parler.
Et c'est très difficile d'être incompris de son propre entourage. Impossible d'être vraiment soi-même sans s'attirer les foudres de ceux qui placent la France sur un piédestal. Et inutile de vouloir calmer les choses en expliquant que mon opposition concerne l'Etat et non le pays en lui-même : la majorité des français font une confusion entre Etat et pays qui semble être implacable. Tu attaques l'Etat, tu attaques le pays. Tu te mettras à parler breton, pour eux tu renieras la langue française. Ce même ami sait depuis toujours que j'aime particulièrement la Bretagne. Lorsque je lui ai dit il y a quelques mois que je voulais apprendre le breton, il m'a simplement dit "ne deviens pas fanatique non plus !"
Difficile de voir que des gens qu'on a apprécié ne sont au bout du compte ni pires ni meilleurs que ceux qui ont jadis muselé la Bretagne.
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
Tiligne
Invité





MessagePosté le: 23/11/2010 11:55:31    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

----------------------------------------------------------------------
"La france n'a pas de culture" je ne suis pas sûr qu'en étant excessif on ne se décrédibilise pas ( Colin)

Qui est excessif? Celui dont on nie l'existence ou celui qui, assez timidment demande un peu d'air respirable?
Un peu plus de "bretonnité" et un peu de moins de "jacobin" rendent les choses plus claires...

----------------------

Pour Loarwenn:

Et oui! c'est le résultat de l'éducation du pays des lumières qui débouche directement sur el sectarisme, l'esprit de supériorité (?), le mépris des autres .....


Un bel exemple de mot breton:

Al loar charretez = La lune des moissons = The Harvest moon...

Autrement dit: La lune de la dernière charrettée quand la moisson, trop abondante, devait demander du secours aux premiers rayons de lune qui prenaient la suite des derneirs rayons du soleil pour rentrer les gerbes trop nombreues...
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 23/11/2010 19:02:17    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

Pour reprendre ce que tu as dis par rapport à la culture, et qui me parait intéressant, je dirai qu'en France justement le peuple n'a plus le pouvoir d'émettre lui-même la culture, dans la mesure où la masse se contente de suivre une idole que lui propose la société. Une "star", comme ils sont appelés. J'ai vu ça bien des fois malgré mon jeune âge et je suppose que vous aussi : les fans qui ont du mal à imaginer que leurs stars aillent aux toilettes (pour prendre un exemple auquel personne ne peut échapper...), un peu comme s'ils étaient justement des personnes supérieures qui ne sont pas issues du peuple, comme si ces personnes étaient hors du commun, nées pour être sous le feu des projecteurs. Comme le dit Servat (désolé mais j'aime bien les citations  Smile  ) dans sa chanson "chantez la vie, l'amour et la mort" : les chanteurs ne sont pas des gens à part, et ce qu'ils font tous vous pouviez tous le faire, si vous ne le faites plus c'est qu'on vous a fait taire, pour vous rendre muets on vous donne des stars !
C'est un concept bien présent et donc pas seulement en France. C'est aussi pour cela que j'aime notre pays breton... En Bretagne il n'y a pas de stars comme il peut y en avoir à Paris, il n'y a que des gens qui chantent, des gens simples qui ne se considèrent pas supérieurs à leur public, des gens que l'on peut croiser dans la rue ou dans un café sans voir 10 gardes du corps et 20 paparazzi tout autour...
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
stéphan lemoigne



Inscrit le: 10 Déc 2007
Messages: 1 141
Localisation: calvados

MessagePosté le: 24/11/2010 00:10:29    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

J'ai suivi ce fil avec grand intérêt et je bois vos paroles à tous deux Loarwenn et Tiligne. Je suis tellement d'accord avec ce que vous dites, (sans aller jusqu'à dire qu'il n'y a pas de culture française, mais ce serait plus juste de l'appeler culture parisienne). La culture élitiste a toujours existé, celle de la bourgeoisie, mais elle était contrebalancée par les cultures populaires vivantes et tout le monde y trouvait son compte. Ce qui compte, c'est l'authentique, et quand on voit nos "culturés" parisiens, ils font vraiment peine à voir, tant ils puent de conventionnel et d'artificiel ainsi que de snobisme. A nous de ne pas reproduire ces schémas dans nos milieux.
Il n'y a aucun espoir de voir les choses changer, la France a une tradition bien trop centraliste, et on est partis tellement loin dans la pensée unique, que tout ce qui n'est pas dans le "droit chemin" est qualifié de suspect ("la secte", et pas seulement au niveau religieux : d'ailleurs dans ce domaine aussi, la chasse aux sorcières de quelques acharnés a mis à mal la diversité des spiritualités).  C'est la France, on n'a pas de chance d'être tombés là, c'est tout. Bien sûr, c'est mieux que la Chine ou la Corée du Nord, encore qu'on puisse être un peu inquiets quant aux droits de l'homme dans ce foutu hexagone. Nos dirigeants ont beau jeu de critiquer (de moins en moins d'ailleurs) l'action de la Chine au Tibet, elle n'a pas fait mieux, quoiqu'en un peu plus soft, envers nos cultures... 
_________________
stéphan
Revenir en haut
Loarwenn



Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 462
Localisation: Gironde

MessagePosté le: 24/11/2010 00:47:30    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

Le fait de le faire avec plus de discrétion permet aux injustices et discriminations culturelles de se développer dans l'ombre d'autres sujets dont ils nous matraquent encore et encore. Au final c'est un savant calcul que de pouvoir tourner un peuple (le peuple breton, mais il en va de même pour les basques, les corses etc...) en dérision sans que personne (ou presque) ne se lève pour résister.
Je suis un peu fatigué là, je ne sais pas si je me suis bien expliqué, je reviendrai voir ça demain. D'ici là, nozvezh vat d'an holl !
_________________
Exister est un DROIT... Ne pas se soumettre est un DEVOIR...
Revenir en haut
colin



Inscrit le: 23 Juil 2010
Messages: 207
Localisation: Haùtt-Bertaèyn

MessagePosté le: 24/11/2010 09:27:39    Sujet du message: mots bretons Répondre en citant

je ne crois pas s'il faille confondre élitisme et culture bourgeoise par contre l'expression culturelle est effectivement un marqueur social et c'est une illusion et une simplification de croire à une culture unique nationale bretonne opposée à une culture française, il y a une bourgeoisie bretonne qui exprime un rejet de la culture populaire bretonne
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 27/07/2017 20:51:09    Sujet du message: mots bretons

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     alan stivell forum officiel Index du Forum -> Forum 1 -> débattre / breutaat / debate Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com